Comment remplir la demande de remboursement Chômage partiel ?

La durée officielle du chômage partiel a changé au cours des dernières années, maintenant nous parlons d’activité partielle. L’activité partielle est largement utilisée dans le cadre de la crise du Coronavirus. Il s’agit d’un dispositif qui permet à un employeur de :

  1. Réduction ou suspension temporaire de l’activité de ses employés
  2. Rémunération de ces employés pour les heures perdues
  3. Remboursement des indemnités versées.

L’objectif de ce régime est d’atténuer l’impact sur la rémunération des salariés. En particulier en les protégeant contre les baisses brutales et imprévisibles de l’activité d’une entreprise. Il s’agit donc d’un outil pour prévenir les licenciements économiques.

A lire en complément : Comment envoyer un document au Pôle emploi ?

Activité partielle : dans quelles situations ?

La mise en place du régime d’activité partielle est possible lorsque l’entreprise subit une réduction ou un arrêt de son activité en raison d’une situation exceptionnelle (article L.5122-1 du Code du travail). La situation relative à la Coronavirus permet ainsi l’utilisation de cet appareil à activité partielle. Dans ce contexte, c’est l’employeur qui met en œuvre la procédure (voir ci-dessus). Les employés ne peuvent pas refuser, sauf dans des cas particuliers d’employés protégés (représentants des salariés, délégué syndical, etc.) .L’employeur décide des postes concernés. Ainsi, dans une entreprise, il peut y avoir des employés en activité partielle et d’autres ne le peuvent pas.

Activité partielle : quels employés sont impliqués ?

En principe, tous les employés peuvent être impliqués. Les employés à temps plein ainsi que les employés à temps partiel. L’activation de l’appareil peut être faite pour tous les employés de l’entreprise ou une partie d’entre eux.

A voir aussi : Quel diplôme pour travailler à la SNCF ?

Face à la situation actuelle, il a été décidé d’étendre la prestation du régime de chômage partiel aux salariés en forfait en heures et jours sans conditions.

Employés sous contrat à durée déterminée (y compris ceux embauchés à CDDU) peuvent être touchés. Et cela, si leur embauche a eu lieu avant la connaissance de la situation qui génère l’activité partielle. Il en va de même pour les employés suppléants.

Activité partielle : quels employés sont exclus ?

Selon la circulaire DGEFP du 12 juillet 2013), les salariés ayant un contrat de travail de droit français travaillant sur des sites situés dans des pays tiers et des VRP multicarches ne sont pas éligibles à une activité partielle. Les CDT pendant les périodes d’essai ne peuvent bénéficier d’une activité partielle.Les salariés en congé de maladie ne peuvent pas bénéficier des indemnités journalières de la Sécurité sociale et de la compensation pour activité partielle.

Qu’en est-il du contrat de travail ?

Le contrat de travail des salariés en activité partielle est suspendu. Il n’est pas cassé par aucun moyen.

Qu’en est-il des droits sociaux ?

La suspension du contrat signifie que les périodes d’activité partielle sont considérées comme des périodes de travail pour la détermination des divers droits de la Sécurité sociale ainsi que ceux de la retraite complémentaire. Les périodes d’activité partielle sont intégralement prises en compte dans le calcul de la durée du congé payé. En ce qui concerne l’assurance chômage, la compensation pour activité partielle entraîne le report de la période de référence (circulaire Unedic 2019-12). Il s’agit des deux situations suivantes :

  • l’employé qui a été indemnisé pour l’activité partielle visée à l’article L.5122-1 du Code du travail et licencié par la suite,
  • le salarié ayant accepté, en raison de la situation exceptionnelle de l’entreprise (redressement ou liquidation judiciaire), de continuer à y exercer une activité après un horaire de travail réduit, ayant cessé d’être indemnisé pour l’activité partielle, le quota d’heures admissibles étant épuisé, au mesure que cette situation ne s’est pas poursuivie depuis plus d’un an

Quelles étapes ?

Les entreprises de 50 salariés ou plus, qui disposent donc d’un Comité Social et Economique (Comité Social et Economique), doivent d’abord le consulter. Ensuite, une demande d’autorisation préalable doit être envoyée au Direccte. Dans la pratique, la demande est faite sur un site web dédié : https://activitepartielle.emploi.gouv.fr/apart/Pour entreprises de moins de 50 employés, il est recommandé que les employés soient informés de la décision d’utiliser une activité partielle. L’adresse du site pour faire la demande est la même.

La demande préalable

L’application précédente indique la durée pendant laquelle l’entreprise souhaite utiliser l’appareil. L’entreprise peut étendre l’appareil en faisant une autre demande. L’employeur doit alors prendre des engagements (voir les détails à l’article R.5122-9 du Code du travail) .L’employeur doit argumenter sur la demande. À ce titre, ce dernier doit expliquer comment les circonstances l’ont amené à vouloir recourir à la mécanisme de chômage. Nous encourageons les employeurs à soumettre autant d’éléments objectifs dans cette direction, par exemple :

  • rappel de son secteur d’activité et des conséquences des dernières mesures à cet égard
  • données fiables pour soutenir la baisse des revenus
  • Contrats d’annulation avec les clients, etc.

La réponse

L’administration dispose normalement de 15 jours pour répondre. Passé ce délai, l’absence de réponse constitue une acceptation. Avec la crise du coronavirus, il est possible d’envoyer la demande d’autorisation à l’activité partielle a posteriori dans les 30 jours. Compte tenu de la situation actuelle, le délai a été réduit à 48hSi l’entreprise a déjà utilisé une activité partielle dans les 36 mois (dans le cadre du coronavirus ou non) précédant sa nouvelle demande, elle doit prendre des engagements. Ceux-ci sont définis par l’autorité administrative, en consultation avec l’entreprise, en tenant compte de sa situation économique et ses perspectives à court et à moyen terme, ainsi qu’un éventuel accord d’engagement sur l’activité partielle si elle existe et de l’avis des organes représentatifs du personnel.

Quelle rémunération pour l’employé ?

L’employeur verse aux salariés concernés une allocation mensuelle, comme d’habitude.

Dans la pratique

Il s’agit d’une masse salariale sur laquelle il n’y aura que des retenues en vertu du GSE (6,20 %) et du CRDS (0,50 %). Les cotisations de sécurité sociale ne sont pas payables sur les allocations versées. Attention, toutefois, les cotisations de retraite (pour les risques élevés et/ ou les soins de santé complémentaires) restent des fonctions. Cette allocation est soumise à l’impôt sur le revenu et est donc soumise à un prélèvement provenant de la source. L’allocation est égale à 70 % de la rémunération brute, soit environ 84 % du salaire net. La rémunération brute prise en compte est celle qui sert de base au calcul de l’indemnité de congé (ICP) calculée en fonction de la rémunération règle de maintenance. Ainsi, par exemple, le calcul de l’allocation tient compte des primes de dénombrement qui seraient incluses dans la base de calcul de l’ICP

Heures supplémentaires

À la suite de la mise à jour de la Q/A du Ministère du Travail concernant le programme d’activités partielles en date du 10 avril 2020, il est indiqué qu’il n’est pas pris en compte les heures supplémentaires et leur augmentation, qu’elle soit structurelle ou non, pour déterminer le taux horaire utilisé pour calculer l’indemnité. Les heures supplémentaires non travaillées sont maintenant indemnisables dans deux cas — pour les employés qui ont conclu une convention individuelle sur un forfait en heures (mois, semaine ou année) avant le 24 avril 2020, y compris les heures supplémentaires ; les employés dont le nombre d’heures de travail dépasse la durée en vertu d’une convention ou d’une convention collective de travail conclue avant le 24 avril 2020

Les employés du SMIC qui occupent un emploi partiel doivent conserver une rémunération égale au SMIC net conformément à la règle dite de la rémunération mensuelle minimale (MMR). Cette règle ne s’applique qu’aux employés à temps plein. Il pourrait s’agir d’employés à temps partiel dans un proche avenir.

Quel remboursement pour l’employeur ?

Si la Direccte a accepté la mise en œuvre de la mesure d’activité partielle, l’Agence de services et de paiement (ASP) verse à l’employeur une indemnité calculée comme suit :

  • Entreprise jusqu’à 250 salariés : 7,74 €/ heure indemnisable
  • Entreprise de plus de 250 salariés : 7,23 €/ heure compensable

Cette allocation est versée mensuellement.

Compte tenu de la situation actuelle, le Gouvernement a décidé que les employeurs seraient remboursés à 100 % des indemnités versées à leurs employés (dans la limite de 4,5 SMIC). Cette disposition peut encourager certains employeurs à compenser en tout ou en partie la perte de rémunération subie par les employés.

Le quota d’heures remboursé est de 1000 heures par année et par employé.

Le quota est passé à 1 607 heures par employé jusqu’au 31 décembre 2020.

Combien de temps ?

L’autorisation d’activité partielle est d’une durée maximale de 6 mois. L’employeur peut le renouveler s’il prend des engagements (voir ci-dessus Activité partielle : quelles étapes ?) Références et site pratique

  • Urssaf — activité partielle : ici
  • Circulaire du DGEFP du 12 juillet 2013 : ici
  • Ministère du Travail — Activité partielle : ici
  • Les questions et réponses mises à disposition par le ministère du Travail ici
  • Ministère du Travail — Simulateur d’activité partielle : ici
  • Décret n° 2020-325 du 25 mars 2020 relatif à l’activité partielle ici
  • Commande n° 2020-460 ici

« Aujourd’hui, c’est la paie ! »

Vous aimerez nous le confier et le recevoir grâce à un service 100% numérique dédié au secteur culturel, qui facilite vos tâches fastidieuses et vous accompagne dans le blocage des questions de gestion juridique et sociale.

Générez vos contrats et signez-les en ligne, puis déléguez la modification de vos bulletins de paie à votre Responsable Social Management !

Découvrez l’offre movinmotionsocialoffer

ARTICLES LIÉS