Comment garantir la sécurité de ses employés au travail ?

La sécurité des employés au travail est une obligation légale. En effet, les employeurs sont tenus de prendre toutes les mesures nécessaires pour assurer la sécurité des travailleurs sous leur responsabilité. Ces mesures sont aussi bien de nature physique que psychologique. Elles doivent être adaptées à chaque situation. Voici quelques conseils pour assurer la sécurité de vos employés.

Connaître les obligations légales des employeurs en matière de sécurité au travail

La loi impose aux employeurs de prendre toutes les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs. Ces obligations sont prévues par le Code du travail. Les employeurs ont donc l’obligation de mettre en place un certain nombre de mesures. Celles-ci ont pour but :

A lire également : Comment réduire son CV en une page ?

  • d’évaluer et d’identifier les risques dans l’entreprise ;
  • de fournir une organisation et des moyens adaptés pour assurer la sécurité des salariés ;
  • de former et d’informer les salariés des risques pour leur santé et leur sécurité en fonction de leur poste de travail ;
  • d’assurer des moyens adaptés de gestion des accidents ;
  • d’établir des moyens de prévention des risques.

Tenir à jour le document unique d’évaluation des risques professionnels (DUERP)

Le document unique d’évaluation des risques professionnels (DUERP) est obligatoire dans toutes les entreprises. Ce document permet de transcrire les résultats de l’évaluation des risques pour la santé et la sécurité des travailleurs et de proposer des actions de prévention. Ce document doit être établi pour toute entreprise d’au moins un salarié, et doit être tenu à jour.
L’employeur a une obligation de résultat et doit justifier d’avoir pris les mesures suffisantes pour protéger les travailleurs d’un accident du travail et/ou d’une maladie professionnelle.

Mettre en place les actions de prévention des risques

À la suite de l’évaluation des risques et à la rédaction du DUERP, l’employeur doit mettre en place toutes les actions de prévention identifiées. Il peut s’agir, par exemple, de restreindre l’accès au bâtiment grâce à une serrure à code, ou encore de fournir des équipements de sécurité adaptés à chaque salarié.

A lire aussi : Le soutien scolaire en ligne est-il vraiment efficace ?

Il faut ensuite former et informer tous les salariés sur les risques et les moyens de prévention mis en place. Le document DUERP doit être tenu à la disposition de tout le personnel, ainsi que des organismes de contrôle. Pour les entreprises de plus de cinquante salariés, les consignes de sécurité doivent figurer dans le règlement intérieur. Pour les petites entreprises qui n’ont pas de règlement intérieur, c’est l’employeur ou son représentant qui doit donner les consignes de sécurité. Il faut savoir qu’en tant qu’employeur, vous avez une obligation de résultat. Vous devez pouvoir justifier d’avoir pris les mesures suffisantes pour protéger vos salariés d’un accident du travail ou d’une maladie professionnelle.

Les sanctions à connaître en cas de non-respect de cette obligation

Les sanctions en cas de manquement à l’obligation de sécurité peuvent être civiles et pénales ou administratives. Ainsi, un salarié pourra rompre son contrat de travail en cas de mise en danger avérée. Il pourra aussi saisir le conseil de prud’hommes. L’employeur s’expose à verser une compensation financière en cas d’accident. La responsabilité pénale du dirigeant peut également être engagée pour délit de mise en danger de la vie d’autrui.

ARTICLES LIÉS