Comment devenir ingénieur tout en travaillant ?

Comment devenir ingénieur ? Qu’est-ce qu’un ingénieur ? Quels sont les avantages ? Quelles sont les voies possibles pour obtenir un diplôme ? Et le travail d’un ingénieur informatique, que diriez-vous de ça ? Quel salaire pouvons-nous nous attendre ? Dans cet article, vous trouverez les réponses à de nombreuses questions que vous pouvez vous poser !

Définition de l’ingénieur

De nombreux sites donnent simplement une définition claire de l’ingénieur, le décrivant comme un engin élastique qui couvrirait tout et rien à la fois.Vous trouverez ici une définition précise et un exemple concret qui reflète la diversité des professions d’ingénierie.

Lire également : Statut de cadre et statut de cadre supérieur : quelles différences?

Qu’ est-ce qu’un ingénieur ?

Un ingénieur peut être défini comme quelqu’un qui, face à des problèmes techniques, essaie de fournir des solutions techniques. Elle opère à différents niveaux, depuis la création, la conception, la mise en œuvre et le contrôle de produits, systèmes ou services (éventuellement leur financement et leur commercialisation). Ayant obtenu le titre d’ingénieur (nécessitant une formation Bac 5 suivie en école d’ingénieur ou à l’université), il possède des compétences techniques et relationnelles (soft skills).

L’ ingénieur est plus qu’un technicien : tout d’abord, haha a bénéficié d’une formation technique complémentaire. Il a également suivi des cours de gestion, de communication, de langues… Enfin, dans sa réflexion sur la résolution de problèmes, il est souvent appelé à prendre en compte la dimension humaine.

A voir aussi : Les spécificités du statut de cadre

Ingénieur : Opérations

multiples En fait, « devenir ingénieur » couvre des réalités extrêmement différentes. Chaque position est différente, nécessite une variété de compétences,… En outre, les secteurs de l’ingénierie sont de plus en plus nombreux en raison des progrès technologiques qui exigent une adaptabilité. La profession d’ingénieur n’est donc pas fixe, elle est toujours susceptible de se renouveler.

Par exemple, les dirigeants d’entreprise et les ingénieurs en cybersécurité n’ont pas les mêmes compétences ou rôles, bien que tous deux aient le statut d’ingénieur, de toute façon chez Avio. Le premier est responsable du développement des affaires, du recrutement et de la gestion d’une équipe de consultants en ingénierie. La seconde concerne des projets portant sur des données sensibles. Participer à l’analyse et à l’interprétation des rapports, mener des activités de surveillance, de production de rapports et de documentation. Quant à leurs compétences, le directeur d’entreprise est à la recherche de fibres commerciales, de qualité communicatif, dynamisme, autonomie et pouvoir de proposition. Il a également besoin d’une expertise technique pour interagir avec ses clients et les ingénieurs de son équipe. L’ingénieur en sécurité informatique a de bonnes connaissances générales dans le domaine de la sécurité des systèmes d’information. Il a acquis le développement logiciel de base et une très bonne maîtrise des langages de script (Python, Perl, C…). Sur le plan humain, on lui demande d’avoir une éthique personnelle, une discrétion et une rigueur.

De cette façon, deux postes d’ingénieur peuvent employer des compétences très différentes.

Pourquoi devenir ingénieur

Vous êtes attiré par les métiers d’ingénierie, mais n’avez pas encore décidé si vous voulez continuer sur cette voie ? Nous expliquons ici pourquoi vous pourriez être intéressé à devenir ingénieur !

Avantages quantitatifs de la profession d’ingénieur

L’ aspect le plus pragmatique des avantages de la profession d’ingénieur réside dans sa situation actuel sur le marché du travail. En fait, depuis de nombreuses années, les ingénieurs connaissent des taux de chômage extrêmement bas et il y a une certaine sécurité d’emploi. Alors que les industries dans lesquelles les ingénieurs opèrent continuent de croître, il y a un fort pari que la demande d’ingénieurs continuera de croître au cours des prochaines décennies.

Selon les résultats de la 29ème Enquête Nationale des Ingénieurs de l’IESF (Société des Ingénieurs et Scientifiques de France), le taux de chômage a baissé en 2017 et cette tendance devrait se poursuivre en 2018. Ce dernier est relativement faible par rapport au taux de chômage global (3,4 % pour les ingénieurs VS 8,9 % pour l’ensemble des salariés, soit un écart de 5,5 points !). À titre indicatif, 2/3 des jeunes ingénieurs ont un CDI dès qu’ils quittent l’école.

En outre, la profession d’ingénieur peut générer de bonnes perspectives de développement : plus de la moitié des ingénieurs terminent leur carrière en postes de direction (département, département, etc.).

Il convient également de mentionner les salaires élevés des ingénieurs, qui constituent un avantage significatif pour la profession. En effet, le salaire annuel moyen d’un ingénieur de moins de 30 ans est de 38 051 euros, pour atteindre 95 millions d’euros à la fin de sa carrière (entre 50 et 64 ans). Ainsi, le salaire moyen d’un ingénieur a plus que doublé au cours de sa carrière. De plus, le salaire brut médian d’un ingénieur (tous âges confondus) dépasse de 17 % celui des cadres supérieurs. (Voir ci-dessous pour plus de détails sur les salaires des ingénieurs)

Un environnement de travail favorable pour les ingénieurs

Outre ces éléments quantitatifs qui contribuent à l’amélioration de la profession d’ingénieur, des données qualitatives doivent également être prises en compte. Par conséquent, l’enquête indique que 90% des ingénieurs interrogés pensent qu’ils travaillent dans une atmosphère amicale et le taux de la satisfaction au travail atteint 78%.

Comment devenir ingénieur

Il existe des voies très différentes pour acquérir le statut d’ingénieur. Mais pour obtenir le diplôme, vous devez avoir terminé au moins 5 ans d’études (un cycle préparatoire de 2 ans et un cycle d’ingénierie de 3 ans). Plusieurs itinéraires reviennent souvent : entrée à l’école d’ingénieur au niveau post-baccalauréat, entrée après un BAC 1, après un cours de prépa ou après un BAC 2 ou plus. Il est à noter que seuls les établissements agréés par la CTI (Commission des Titles d’Ingénieurs) peuvent délivrer un diplôme d’ingénieur. Il est préférable de passer par une école d’ingénieurs, en France il y en a plus de 200.

Itinéraires classiques

Enseignements préparatoires :

Tout d’abord, le cours le plus prestigieux reste celui des classes préparatoires scientifiques. En effet, ces derniers sont considérés comme difficiles et sélectifs, la formation à un niveau élevé de connaissance. Après deux ans, ils donnent accès à des concours (qui diffèrent selon les prépas) permettant l’entrée dans les écoles les plus renommées. Les places dans les écoles principales sont réservées aux élèves de ces prepas, ce qui offre un avantage significatif. De nombreux élèves soulignent également la possibilité de prendre le temps (2 ans) de choisir leur spécialité comme raison de leur orientation en classe. Cependant, ces prépas exigent une charge de travail très lourde et ses étudiants sont souvent soumis à une pression intense. Ce parcours ne permet pas d’effectuer des stages dans le cadre de la formation.

Le chiffre : 40% des étudiants en génie sont issus des prépas scientifiques (source : Les Paths d’accès aux grandes écoles de la CGE)

Prépas intégrés :

Celles-ci, contrairement aux classes préparatoires, ont lieu au sein d’une école d’ingénieurs. Les lycéens peuvent les intégrer directement après le BACpar le biais de compétitions en particulier. Il permet également aux étudiants de participer rapidement à un cours plus spécialisé qu’un cours pré-pa. Choisir la typoschool de l’ingénierie (informatique, électronique, mécanique,…) dans laquelle l’étudiant souhaite entrer en prépa intégré, il se spécialise et suit un cursus de 5 ans au sein de cette école. Souvent, ces prépas promeuvent à la fois la théorie et la pratique, car certaines périodes sont destinées à des stages en entreprise. Cela permet un rythme théoriquement moins dense que les prépas conventionnels, tout en offrant une formation qualifiée.

Le chiffre : ¼ d’étudiants en génie sont recrutés directement après l’obtention du diplôme (source : ONISEP)

Pistes parallèles (BTS, IUT, FCC)

Grâce à ces cours, l’étudiant peut prétendre être inscrit dans une école d’ingénieur de Bac 1, Bac 2 ou plus. Tous les BTS, IUT et facs ne donnent pas accès à toutes les écoles d’ingénieurs : le BTS ou l’IUT enquestion doit être liée à la formation requise (BTS ou DUT Scientifiques), ainsi qu’au passage à travers l’université. (diplôme en mathématiques, informatique,…). En outre, toutes les écoles n’emploient pas, disons, bac 1 recrutement. Selon l’école, le recrutement peut se faire sur dossier, par concours ou les deux.

BTS et DUT correspondent davantage aux profils qui souhaitent mûrir leur spécialisation, qui veulent ignorer le stress des compétitions et de la préparation et qui sont attirés par le côté pratique et pratique de ces cours. Collège offre une solide formation théorique. Ce type d’admission vous permet également d’avoir un baccalauréat avant de commencer un cours de formation pour devenir ingénieur (Certificat Technique Supérieur, Diplôme Universitaire de Technologie, Bachelor).

De plus, des prépas ATS (Adaptation Technicien Supérieur) d’un an sont réservés aux étudiants d’un BTS ou d’un DUT pour les préparer àconcours des écoles d’ingénieurs afin de niveau. Ce dernier vous permet d’entrer dans la troisième année de l’école d’ingénieur.

Ingénieur informatique

Parmi les métiers de l’ingénierie, l’ingénieur en informatique est en hausse : le nombre d’étudiants augmente et les écoles de génie informatique sont progressivement en haut des podiums des meilleures écoles. Pourquoi devenir ingénieur informatique ? Quelles écoles pour devenir un ingénieur informatique ? Qu’est-ce qu’un ingénieur logiciel ?

Ingénieur informatique : un travail pour moi ?

Il existe de nombreux types d’ingénieurs, dans les domaines de l’environnement, de la chimie, de la physique, de la mécanique,… Comment savez-vous si le travail d’ingénieur informatique vous convient ?

C’ est une industrie extrêmement diversifiée, couvrant une multitude d’autres domaines et environnements divers, et offrant de multiples opportunités de carrière, jamais gelées !

Le secteur informatique emploie très fortement et la rémunération est particulièrement gratifiante.

Si vous êtes passionné par l’informatique, curieux et attiré par les nouvelles technologies, n’hésitez pas à devenir ingénieur informatique !

Quelle école d’ingénieur ?

Il y a beaucoup d’écoles qui se préparent pour un diplôme en génie informatique, donnons quelques-uns ici :

  • Pour les écoles supérieures d’ingénieurs (c’est-à-dire avec prépa intégré) : CPE Lyon, EPITA, EFREI Paris, ESIEA…
  • Pour les écoles d’ingénieurs post-pré (après une leçon préparatoire, entrée en troisième année) : EISTI, Grenoble INP-ENSImag, Polytech Marseille, ENSIM (Diplôme d’Ingénieur Informatique)

Devenir ingénieur logiciel ?

Développé au cœur de la profession d’ingénieur informatique, il peut être pratiqué dans de nombreux domaines tels que les systèmes d’information, le web, les télécommunications, l’industrie ou le réseau. Le travail de l’ingénieur logiciel ne fonctionne pas monotone, certains projets sont vraiment innovants et répondent à lavotre créativité. Puisque vous devez rester sur la page des nouvelles technologies et langages de programmation, c’est un travail où vous n’arrêterez jamais d’apprendre. Chez Avio en particulier, la culture technique est extrêmement présente et les ingénieurs sont tous passionnés par l’informatique et ses langages de programmation ! Si vous aimez le codage, vous pourriez être intéressé.

Salaires de génie informatique

Les salaires des ingénieurs informatiques dépendent de nombreux facteurs. C’est pourquoi il est difficile de définir un salaire moyen en dessous duquel le salaire pourrait être considéré comme un peu bas ou au-dessus duquel vous pouvez, au contraire, vous considérer dur. Cependant, vous pouvez essayer de fournir une plage indicative. Les salaires des ingénieurs varient en fonction du niveau d’expérience, de l’emplacement du lieu de travail, de l’industrie dans laquelle il est pratiqué, des compétences spécifiques requises, de la taille de l’entreprise,

etc. Au début de leur carrière, les jeunes ingénieurs informatiques diplômés ont généralement droit à un salaire compris entre 33 000€ et 36 000€ pour des professions dans les domaines du développement logiciel (développeur back-end, développeur frontal, etc.), du test et de la validation (tests et validation d’ingénieurs…), du DevOps (DevOps, DevOp, ingénieur d’intégration) continue,…), infrastructure informatique (Ingénieur Cybersécurité, Pentester,…) ou données (Data scientist, Conseil décisionnel…).

Avec une certaine expérience, le salaire dépasse rapidement 36 000 euros par an.

Pour conclure, la profession d’ingénieur couvre des réalités très distinctes ! Il existe différentes voies d’obtention du diplôme, d’autant plus qu’il existe des écoles spécialisées dans tous les domaines de l’ingénierie. C’est une profession en plein essor et dont la demande ne cesse de croître.

Plongez dans nos conseils d’affaires d’ingénierie logicielle et trouvez peut-être votre emploi de rêve !

Vous aimerez aussi

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!