Pourquoi ne pas entreprendre ?

Pour beaucoup, l’entrepreneuriat est synonyme de mode de vie . Devenez (enfin) acteur dans son avenir professionnel, au lieu de subir le monde de la Salariah. Mais c’est aussi un défi. Par conséquent, malgré des conditions favorables et la protection du climat politique, certaines personnes hésitent. Ils parviennent à trouver des prétextes pour s’en passer, et pourtant…

Voici 7 mauvaises raisons pour les non-entreprises :

Lire également : Comment devenir un bon manager d'un rappeur ?

#1 — Étudier d’abord !

Les études coûtent cher. D’une part, les frais de scolarité sont particulièrement élevés dans les grandes villes et dans les grandes écoles (en France ou à l’étranger). D’autre part, les étudiants sont touchés par l’augmentation du loyer. Ouais, tout le monde n’a pas un logement étudiant. Et les parents ? ils sont obligés de supporter tout cela pendant au moins 5 ans. Dans dans ce contexte, il n’est plus possible d’assurer son avenir. On nous dit que démarrer votre entreprise pendant l’école est une perte de temps !

Si l’étude et l’effort simultanés sont incompatibles pour certains, c’est l’accomplissement d’un rêve pour les 50 000 étudiants entrepreneurs répertoriés par l’INSEE en 2015 . Le principe : à la fin de vos études, ne cherchez plus un emploi, mais créez-le progressivement à travers des études.

A découvrir également : Qu'est-ce qu'une compétence professionnelle exemple ?

50 000 étudiants entrepreneurs identifiés par l’INSEE en 2015 cliquez pour tweeter

#2 — Entrepreneuriat signifie quitter la famille

Vous avez un conjoint, peut-être des enfants ? Et vous voulez vous engager ? C’est un fait : les nouveaux entrepreneurs ont tendance à consacrer leur corps et leur âme à leur projet. Alors qui assurera le confort et bien-être de la petite famille pendant votre absence ? Adieu voyages en famille le week-end, les vacances tant attendues chaque année, etc. Papa ou maman auront lieu 24 heures sur 24 sur son lieu de travail.

Ce n’est qu’un préjugé. En réalité, tout est une question d’organisation. Nous devons trouver le juste équilibre entre le travail et la vie privée , comme c’est le cas pour les employés. Même si votre entourage est compréhensif, vous devriez toujours avoir du temps libre pour eux. Par exemple, réservez 3 nuits par semaine pour être ensemble et une soirée pour l’épanouissement personnel.

Une autre solution : Entrepreneuriat en couple… mais avec le bon statut juridique !

#3 — Devenir entrepreneur, c’est bonjour désocialisation

Qui dit que les entreprises, c’est faire face à une montagne de tâches. Qui veut dans la matinée, à midi et soir condamner entre quatre murs et ne pas profiter de la vie ? Nous connaissons tous les entrepreneurs. Même s’ils sortent prendre un café avec des amis, ils parlent de bouchées.

Ce n’est rien d’inhabituel. Pour vos proches , la solution est de vous libérer de temps en temps pour laisser aller , voir d’anciens collègues, faire du sport, etc.

Ne soyez pas l’un des entrepreneurs disparaissant de la circulation ! Cliquez pour Tweet

#4 — L’entrepreneuriat rend les gens trop sérieux

En fait, on dit que lorsque vous devenez PDG, vous avez tendance à regarder dur et inaccessible. Probablement parce que les cuisiniers veulent toujours avoir l’air professionnel.

Défendez-vous, une entreprise rendrait les Français heureux ! Mais pour y parvenir, il est important de prendre les choses au sérieux (travail, publicité, prise de décision…), car c’est le facteur de succès et de développement de l’entreprise. Avec quelques rires en attendant pour évacuer le stress et l’anxiété, tout ira bien mieux. Conclusion : Un entrepreneur peut être sérieux sans se prendre au sérieux.

Entreach le rend heureux, montre-le !

#5 – Créer votre entreprise est appauvri (matériel)

Savez-vous combien de personnes ont commencé leur entreprise et se sont immédiatement enrichies ? Sans oublier les mêmes histoires à succès que nous voyons dans les magazines tous les jours ! Pourquoi devriez-vous aussi vous engager à tout perdre (argent, fortune, temps…) ?

Premièrement, s’engager ne signifie pas gagner beaucoup d’argent en un clin d’œil. Si c’est votre objectif, Entrepreneuriat pas pour vous. Quand vous démarrez une entreprise, le temps est le meilleur allié. Ensuite, il est nécessaire d’élaborer un plan d’affaires (avec une bonne étude de marché, des études financières…) pour savoir combien de temps votre entreprise sera rentable.

Deuxièmement, en créant une entreprise, l’entrepreneur peut ne pas prendre le risque de tout perdre . Pour cette raison, il existe plusieurs lois légales à responsabilité limitée : EIRL, EURL, SARL… pour protéger ses biens personnels. Vous pouvez même commencer vos activités sous statut salarial pour maintenir les avantages des salaires tout en accomplissant vos propres tâches.

En outre, il existe de nombreux arrangements de financement professionnels par les entreprises : prêts d’honneur, subventions, argent amour… Après tout, les échecs font un meilleur rebond !

#6 – Créer votre entreprise signifie enrichir l’Etat

En tant qu’employé, un bon pourcentage du salaire va à l’État. En tant que « patron », imaginez combien vous devez payer si vous avez vos revenus ou vos profits. Alors ne vous engagez pas !

Cependant, c’est une fausse raison de ne pas le faire. Toutes les entreprises paient des impôts, mais les entrepreneurs trouvent des moyens de les optimiser . Par exemple, si vous investissez pour générer des bénéfices imposables, lancez votre entreprise dans des ARR (Zone de revitalisation rurale), bénéficiez de crédits d’impôt, etc.

#7 — Ne pas subir est une vie tranquille

Parce que les gens pensent que l’entrepreneuriat rime avec des problèmes et que ces problèmes ne peuvent tomber que sur les entrepreneurs ! En fait, il ne serait pas plus possible de se cacher derrière une hiérarchie ou, en cas de soucis, de mettre l’injustice sur quelqu’un d’autre.

Mais l’entrepreneuriat apprend à se responsabiliser, à s’organiser, à se consacrer à des choses plus sérieuses . Et même si des problèmes surviennent, c’est une question d’attitude.

Prêt pour l’étape ? Découvrez les 5 étapes essentielles pour créer votre boîte !

  • ARTICLES LIÉS