Qui peut passer le CRPE ?

Le CRPE comme tout concours est propre à certains individus spécifiquement sur tout le territoire. Si vous ne faites partie d’aucune catégorie parmi celles présentées ici, vous ne pouvez pas prétendre passer ce test.

Les étudiants

Les étudiants font des études à l’université pour s’insérer dans un secteur précis. Ils sont alors aptes à passer pratiquement tous les concours à partir du moment où leur profil s’y colle. Dans le cas d’espèce, l’on évoque les étudiants qui se retrouvent en faculté et qui suivent un schéma classique de progression suivant le système LMD. Ils sont alors tous dans la catégorie la plus large pour la version standard du CRPE.

A découvrir également : Devenir avocat aux USA : étapes, formation et examens requis

Même dans ces conditions, ils sont tenus d’obtenir tout au moins un autre diplôme universitaire en dehors du BAC. Ce peut être une licence ou un master.

La licence est obligatoire. Vous ne l’obtiendrez qu’après avoir fini les trois premières années sur le campus. Vous pourrez alors vous inscrire en années de master. A ce niveau, vous pouvez déjà passer le CRPE. Le master n’est pas obligatoire. Il suffit que vous soyez inscrit au cycle 2 de formation pour qu’on vous accepte pour le test.

A lire aussi : Devenir orthophoniste après 40 ans : étapes et conseils pour réussir

Les parents

Les parents constituent la deuxième catégorie autorisée à se présenter au CRPE. Ils ont déjà eu la possibilité de se frotter à des enfants et de comprendre leur psychologie. Le système leur reconnaît un certain savoir-faire pour gérer des nourrissons et/ou des enfants en bas âge. S’ils désirent alors passer le concours, ils pourront le faire sans fournir de diplôme comme les étudiants. Il est tout de même exigé que l’expérience avec les enfants se fasse avec au moins trois différents enfants. Le parent concerné doit avoir encadré trois enfants propres et/ou d’autrui pour avoir l’accord des autorités de tutelle.

Les travailleurs

Dans la catégorie des travailleurs, l’on place les fonctionnaires. Ce sont ceux qui travaillent déjà dans un service public, peu importe le domaine. Ils ont réussi durant leurs études universitaires à obtenir la licence BAC+ 3. Cela les prépare alors à s’illustrer dans le secteur de l’enseignement. Ils peuvent tout simplement se convertir en enseignants des écoles publiques et privées en passant le premier concours CRPE interne.

En dehors des fonctionnaires, il y a aussi les contractuels. Dans cette catégorie, l’on met aussi les enseignants qui ont travaillé durant plus de trois ans dans un établissement public, privé, sur le territoire ou hors du territoire.

Les salariés sont attendus également. Ils sont invités à présenter les preuves d’au moins cinq années d’expérience dans le secteur privé. A leur niveau, il n’y a pas de diplôme exigé. Ils passeront simplement le troisième concours CRPE.

Les sportifs

Ce sont les sportifs faisant partie de l’élite. Le ministère de la jeunesse et des sports doit avoir inscrit leur nom sur sa liste éditée et réactualisée. Cela leur donnerait quelques facilités. Ils peuvent devenir enseignants en passant le concours CRPE qui leur plaît. C’est donc un privilège de travailler en tant que sportif de haut niveau. La reconversion est très facile puisque les autorités de tutelle ont tracé tous les sentiers à cet effet.

Les enseignants en reconversion professionnelle

Les enseignants en reconversion professionnelle sont également autorisés à passer le concours CRPE. Cette catégorie regroupe les personnes qui ont exercé une autre profession mais qui souhaitent maintenant se reconvertir en tant qu’enseignant. Les critères restent les mêmes : avoir un niveau de diplôme Bac+3 et réussir l’examen d’admission.

Pour ces personnes, il faut comprendre que la formation nécessaire pour obtenir le concours peut être différente de ce qu’elles ont appris auparavant. Cela ne signifie pas que leur expérience antérieure n’est pas utile. De nombreux enseignants possèdent des connaissances pratiques dans différents domaines tels que la médecine ou l’informatique, par exemple.

Cette reconversion implique un réel travail personnel afin d’acquérir toutes les compétences nécessaires pour travailler efficacement dans une classe. Les formations professionnelles proposées permettent aux candidats ayant peu ou pas de connaissances pédagogiques d’apprendre à gérer une situation difficile avec leurs élèves.

Pour ceux qui cherchent à se reconvertir dans l’enseignement primaire et maternel via le CRPE, c’est possible et offre ainsi un nouveau départ vers une carrière passionnante et très enrichissante sur plusieurs plans, tant personnels que professionnels.

Les personnes en situation de handicap

Le concours CRPE est aussi ouvert aux personnes en situation de handicap. Cela signifie que les candidats atteints d’un handicap physique, sensoriel ou cognitif sont autorisés à se présenter au concours s’ils remplissent les conditions requises.

Les aménagements nécessaires seront mis en place pour permettre aux candidats en situation de handicap de passer l’examen dans des conditions optimales. Ces aménagements peuvent inclure la mise à disposition d’un interprète, la possibilité de bénéficier d’une aide humaine pendant l’examen ou encore une adaptation du temps imparti.

Il existe des organismes tels que le CNED (Centre national d’enseignement à distance) qui proposent une formation adaptée et personnalisée pour les enseignants en situation de handicap. Cette formation comprend des cours théoriques ainsi qu’une expérience pratique dans un établissement scolaire afin que ces enseignants soient parfaitement préparés pour leur carrière.

Il faut savoir que ce concours est accessible à tous. Les personnes en situation de handicap ont autant droit que n’importe quel autre citoyen français à exercer la profession qu’elles souhaitent et cela devrait être encouragé plutôt que découragé !

ARTICLES LIÉS