Qui finance le projet de transition professionnelle ?

Avez-vous un projet de transition professionnelle ? La transition professionnelle vous permet de donner une autre tournure à vos ambitions professionnelles. Comme toute formation a un coût et parfois élevée, vous avez la possibilité d’avoir un financement pour votre projet. Découvrez dans ce mini-guide, les possibilités et les conditions de financement d’un projet de transition professionnelle.

Le financement d’un projet de transition professionnelle

Lorsque vous faites le choix de votre projet de transition professionnelle, vous avez la possibilité de faire recours à votre compte personnel de formation pour financer ce projet. Il faut noter qu’il existe une liste des formations qui sont éligibles à une prise en charge du compte personnel de formation. Il s’agit des formations certifiantes ayant une relation avec votre projet de reconversion.

A lire en complément : Formations certifiantes et diplômantes : le guide complet pour comprendre leur fonctionnement

Dans le cas où le coût de la formation est plus élevé que les unités que vous avez dans votre compte personnel de formation, il existe des organismes qui prennent en charge une partie. Il s’agit des associations de transition ou de transition pro qui subventionnent votre projet de transition professionnelle selon un plan de financement bien défini.

Ces organismes font partie des commissions paritaires interprofessionnelles qui remplacent les fonds de gestion des congés individuels de formation.  Les aides à la mobilité sont également prises en compte par Transition pro.

A lire également : Les dernières évolutions et tendances dans le domaine de la formation

Cela regroupe des frais comme l’hébergement, la restauration et le déplacement. Pour en bénéficier, la distance à parcourir doit être au-delà de 20 km en aller simple. Cette condition n’est pas utile si vous avez un salaire de plus 1000 euros par mois.

Conditions pour être éligible à un financement de transition professionnelle

Vous devez avoir une ancienneté au sein de l’entreprise. Lorsque vous êtes recrutés en CDI, il faudra faire douze mois au sein de la même entreprise. Si vous avez un CDD, il faudra justifier de 24 mois d’activité au cours des cinq dernières années avant le projet de transition professionnelle.

Le délai de franchise aussi doit être respecté. Pour que votre projet soit éligible, il doit respecter une cohérence avec votre parcours. La pertinence de la formation que vous avez faite est un élément qui est aussi pris en compte.

La demande de congé

Lorsque vous êtes un salarié, vous êtes tenu d’informer votre employeur de votre projet de transition professionnelle. Cette demande doit être écrite et envoyée au moins quatre mois avant la formation si celle-ci doit durer plus de six mois.

Au cas où elle se fait sur une durée de moins de six mois, alors vous devez l’avertir par écrit deux mois à l’avance. La demande de congés doit comporter la date de la formation, la durée, l’intitulé ainsi que l’organisme qui offre cette formation.

ARTICLES LIÉS