Puis-je faire la grève seul ?

Le droit de grève est inscrit dans l’article 7 du préambule de la constitution de 1946. Il est également référencé dans la constitution de 58. La Cour de cassation la définit comme une «cessation collective et concertée du travail» Cass. Soc le 17 janvier 1968. Cependant, est-il possible de faire la grève tout seul ?

Qui a le droit de grève ?

La grève est un droit individuel qui ne s’exerce que collectivement. Elle n’est réalisable que dans la mesure où deux salariés la mènent. Ainsi, elle ne peut être exercée par un seul salarié que dans deux situations :

A lire aussi : Comment choisir son entreprise de portage salarial ?

En outre, il est des métiers qui ne possèdent pas le droit à la grève. Il leur est interdit afin que l’ordre public soit maintenu. Il s’agit entre autres des :

  • Compagnies Républicaines de Sécurité (CRS), des gendarmes et des policiers ;
  • Militaires ;
  • Magistrats ;
  • Surveillants des services pénitentiaires ;
  • Le personnel des transmissions au ministère de l’Intérieur.

Un autre groupe de professions dispose de droit limité à la grève. Leur grève doit au moins maintenant un service minimum. Comptez dans le lot :

  • Les contrôleurs aériens ;
  • Les employés de l’audiovisuel dans le secteur public ;
  • Les employés dans le domaine du nucléaire ;
  • Le personnel hospitalier ;
  • Les employés dans le domaine des transports.

Lors des mouvements comme celui contre la réforme des retraites du 9 janvier 2020, il est possible qu’un salarié seul s’y associe.

Est-ce possible de faire une grève seul ?

Oui, il est possible de faire une grève seul à condition que ce soit dans le secteur privé. Une autre condition est qu’il y a un appel à grève d’ordre national. De plus le salarié fait une grève légitime seulement s’il est le seul salarié de l’entreprise.

La grève est un droit collectif bien qu’individuel à la base pour cela, il faut au moins deux salariés. L’implication du syndicat n’est pas indispensable pour une grève seule. Dans le secteur public, les règles sont plus strictes. Le mouvement doit être forcément déclenché par un appel du syndicat et un préavis y doit être respecté.

Est-ce possible de faire une grève avec un CDD ?

Tout comme les salariés, ceux en CDD en période intérimaire ou d’essai ont le droit de grève. Sur la base de leurs statuts précaires, ces salariés peuvent s’absenter en guise de revendications. En effet, cette règle s’applique aussi aux salariés en CDI.

À cet effet, il est interdit à l’employeur de sanctionner son employé pour avoir entrepris une grève seule.

Faut-il forcément être syndiqué pour faire grève seul ?

Il n’est pas nécessaire d’être syndiqué pour exercer son droit de grever encore moins d’être représentant des salariés. Cependant, il est du devoir du syndicat d’entreprendre des négociations avant toutes revendications professionnelles.

Le rôle des syndicats est de discuter avec les employeurs ou les représentants du gouvernement pour défendre les intérêts des salariés. La grève vient être un moyen traditionnel pour revendiquer leurs droits. Il n’est donc pas indispensable d’être syndiqué pour faire la grève seul.

Quelles sont les conséquences légales de faire grève seul ?

Si faire grève est un droit, il faut cependant comprendre que comme tout acte, celui-ci peut avoir des conséquences. Ces dernières peuvent varier selon le pays et la législation en vigueur.

En France, par exemple, la grève est autorisée par la loi, mais elle doit être collective pour être reconnue comme telle. En d’autres termes, si vous faites une grève seul, cela sera considéré simplement comme une absence non justifiée qui pourra donner lieu à des sanctions disciplinaires de la part de l’employeur.

Cela dit, si votre entreprise dispose d’une convention collective ou s’il existe un accord collectif sur le droit de grève, ces textes sont susceptibles d’offrir une protection supplémentaire aux travailleurs souhaitant exercer leur droit individuel de faire grève. Il faut prendre contact avec un conseiller juridique spécialisé afin de connaître les conséquences légales liées à la situation particulière.

Comment préparer une grève en solitaire efficace ?

Si vous envisagez de faire grève seul, pensez à bien connaître les sanctions disciplinaires. Si vous êtes prêt à prendre ce risque, voici quelques conseils pour préparer une grève efficace.

Avant de commencer votre grève en solitaire, pensez à bien informer l’employeur. Cela leur donne une chance de répondre à vos revendications et peut aussi réduire le risque de représailles.

Pensez à bien avoir un plan clair avant toute action directe. Quels sont vos objectifs ? Comment allez-vous communiquer avec les autres travailleurs ? Comment allez-vous maintenir la pression sur l’employeur ?

Les médias sociaux peuvent être utilisés pour partager des informations sur votre action avec un public plus large et potentiellement obtenir du soutien auprès des autres travailleurs.

Rejoindre une organisation syndicale ou chercher du soutien auprès d’autres organisations militantes peut aider à renforcer votre mouvement.

Rappelez-vous que même si cela peut sembler intimidant au début, chaque action commence par un premier pas. Vous pouvez consacrer autant ou aussi peu de temps que vous le souhaitez à cette cause mais dans tous les cas, assurez-vous bien de prendre en considération toutes les conséquences possibles avant d’entamer une grève seul.

ARTICLES LIÉS